EN | FR

KéPA

Entre blues rural et rock’n’roll minimaliste, entre Robert Johnson et Bog Log III, le one man band de KEPA propulse l’auditoire sur les bords du Mississippi sans que l’on ait bougé.

28 ans, trois ans de blues, des centaines de concerts et déjà deux Olympia ! Pourtant, rien ne prédestinait ce skateur professionnel à monter sur scène : « mon rêve était de skater aux quatre coins du monde » mais c’est après une méchante blessure qu’il se met à gratter sur une guitare.

Il compose ses premiers morceaux. Peu à peu, il crée son genre : le power blues qu’il joue sur des guitares acoustiques en acier, un modèle fabriqué dans les années 1930 aux Etats-Unis. Kepa va vite, très vite, et il sait s’entourer ! Son nouvel album sort le 03 mai sur Haïku Records, il est enregistré à Montréal avec Taylor Kirk et l’équipe de Timber Timbre à la production et à la réalisation. Les Inrocks en parlent déjà comme d’une révélation !

DISCOGRAPHIE :

2018 : Doctor, do Something - album (Haïku Records)
2016 : The Tone Of Sebastopol - album
2015 : Low-Low Wind - album
2014 : Hello Babe! - EP
2013 : No Goat Cheese - album

 
 
 
 
 
 

INFORMATION / COntact

Management

alex@afx.agency

Distribution

info@lepantoum.com

Booking

Camille Goulet

camille@indiemontreal.ca

 

Entre blues rural et rock’n’roll minimaliste, entre Robert Johnson et Bog Log III, le one man band de Kepa propulse l’auditoire sur les bords du Mississippi sans que l’on ait bougé.
— Ferarock
Un grand disque de blues légèrement déviant, par un mec qui n’a pas la prétention d’être un bluesman, un mec normal qui se fait du bien en jouant de la musique – et chouette alors, c’est contagieux.
— Les Inrocks

Matériels :

Dossier de presse